Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
mardi 18 janvier
Projet 2022 : le débat continue

Si les « Live du projet » constituent des moments forts dans l’élaboration du programme des socialistes pour la Présidentielle 2022, ils ne sont que la partie émergée de l’iceberg. En effet, les propositions qui en émanent sont ensuite soumises à débat et peuvent être enrichies par les internautes. 

A travers les visio-conférences organisées par les sections ou les fédérations auxquelles je participe, je constate que nos propositions sont assez bien accueillies », se félicite Vincent Duchaussoy, secrétaire national au Travail et à l’Emploi, en charge de la partie Un emploi pour tous, un travail digne pour chacun, dans le projet 2022 du Parti Socialiste. 

Quelles propositions ont le plus recueilli le soutien des internautes ? D’abord, celle qui prévoit de mieux partager le pouvoir dans l’entreprise 

en généralisant la participation des administrateurs salariés dans les conseils d’administration, qu’avait présentée Dominique Potier. 

Ensuite, celle qui vise à développer une politique de pleine santé au travail pour mieux connaître, identifier et prévenir les risques et les maladies professionnelles. Enfin, arrive celle qui demande à ce que l’État investisse dans la transition écologique et énergétique en adoptant une démarche volontariste pour devenir un acteur de la conversion industrielle. 

Cela ne veut pas dire que les autres ne recueillent pas l’assentiment des socialistes, mais elles suscitent plus de débats. C’est notamment le cas de celle qui vise à instaurer un écart de rémunérations de 1 à 20, l’engagement d’un processus de réduction du temps de travail ou la création d’une autorité indépendante destinée à mieux réguler les plateformes.


« Les Live du projet ne constituent que la partie émergée de l’iceberg. » 

Un peu moins d’un mois après la mise en ligne des propositions, plus de 13 000 internautes les avaient déjà notées ou commentées. « C’est une bonne base, mais le débat doit se poursuivre », rappelle Vincent Duchaussoy. « Jusqu’à notre rendez-vous de Blois, il est possible d’améliorer ou préciser nos propositions. » 

« Mais le site https://www.rdv2022. fr n’est pas le seul élément permettant de peaufiner le projet 2022. Nous avons également soumis nos propositions aux organisations syndicales et engagé des discussions avec elles », précise le secrétaire national, qui se déclare satisfait des retours. 

Après celles sur le travail, ce sont les propositions sur la santé qui vont être soumises au débat, à partir du 4 mars, selon la même méthodologie : un live des idées, diffusé sur les réseaux sociaux à partir de 18h30, suivi de la mise en ligne de propositions soumises au débat pour « une politique globale de santé au service d’une société du soin ». Avec pour objectif de réduire l’écart d’espérance de vie entre un cadre et un ouvrier et accroître l’espérance de vie en bonne santé. 

À suivre sur https://facebook.com/ partisocialiste 

Ou sur https://www.youtube.com/ user/partisocialiste/ 

 

Comment soutenir l’emploi régional 

 

Comment la Région peut favoriser l’emploi ? Si le travail a été le premier thème abordé pour le projet présidentiel 2022, il est aussi une des priorités pour le projet régional des socialistes bretons. Pour répondre à cette question, la Fédération d’Ille-et-Vilaine a organisé un webinaire, le 23 février. 

« Afin d’affiner les propositions du BREIS, chaque fédération est chargée d’animer des débats sur des points qui paraissent particulièrement importants dans la perspective du projet que notre liste présentera au mois de juin », a précisé en préambule la conseillère régionale, Laurence Duffaux. 

Avant de chercher à imaginer comment la Région pourrait mieux intervenir auprès des entreprises, il convient de rappeler et de mettre en avant ce qu’elle a déjà fait, en particulier depuis le premier confinement de mars 2020, pour soutenir les entreprises. 

Des prêts à taux zéro, pour un montant de 29 millions d’euros ont été accordés. À cela il faut ajouter le Fonds Covid Résistance, ainsi qu’un fonds de solidarité. 

La question qui doit maintenant se poser est : faut-il aider de manière identique l’ensemble des entreprises ou faut-il cibler certains secteurs ? 

Pour les Socialistes, les aides que peut apporter la Région, mais d’une manière générale l’ensemble des collectivités aux entreprises, doivent faire l’objet de contreparties, à définir, en termes d’emplois, de formation ou de conditions de travail. 

L’après-crise doit déjà s’anticiper, même si personne ne sait quand elle interviendra. Mais ce qui est certain, c’est qu’il faudra que la Région soit prête à accompagner des secteurs comme la restauration ou le tourisme. Cela passera par un besoin de trésorerie, lorsque l’activité reprendra, mais aussi par une offre de formation adaptée aux demandes des entreprises. 

 

Article publié dans le Cap Finistère n° 1345 du 5 mars 2021




Partager Publier sur twitter