Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 19 août
Pour une sortie de crise culturelle

Rarement, un gouvernement aura été aussi inflexible face à un secteur qui traverse une crise aussi grave que celle qui frappe, aujourd’hui, le monde de la culture. Au point que 60 maires de grandes villes, dont François Cuillandre pour Brest, ont interpellé le président de la République. 

« Nous, maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations sommes les principaux partenaires de ces professionnels sur nos territoires, mais aussi les garants de la vitalité artistique et culturelle de nos villes et communautés. (...) Mobilisés depuis le début de la crise sanitaire nous avons assumé toute notre responsabilité en mettant en œuvre, de façon complémentaire au soutien de l’État, des dispositifs d’aides et d’accompagnement aux structures 

et aux acteurs culturels locaux. 

Il est urgent d’envoyer au monde de la culture des signes forts, c’est-à-dire une méthode de travail qui stabilise des perspectives à court, moyen et long terme. » 

Les revendications du secteur de la culture ont aussi été rappelées dans une Tribune signée par Europe Écologie Les Verts, Génération.s, le Parti Communiste Français, le Parti Radical de Gauche, le Parti Socialiste et Place Publique. Les huit formations de gauche et écologistes ont exhorté le gouvernement à « agir maintenant pour que le monde d’après ne soit pas plus menaçant que le monde d’avant pour une majeure partie de nos concitoyen·ne·s ». 

Beaucoup de salarié·e·s de ces différents secteurs, parfois déjà en situation de précarité, se retrouvent plongé·e·s dans un avenir encore plus incertain pour eux et leur famille. 

Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans ce mouvement d’occupation et partageons d’une voix unanime beaucoup de leurs revendications à savoir : le retrait définitif de la réforme de l’assurance chômage qui doit être appliquée au 1er juillet 2021 ; la mise en place de mesures pour garantir l’accès aux congés maternités et maladie indemnisés pour les travailleur·se·s à l’emploi discontinu et les artistes- auteur·trice·s ; la prolongation de l’année blanche pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs intermittents ; un vrai plan de solidarité pour les travailleuses et travailleurs précaires ; la baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant·e·s ou intermittent·e·s en rupture de droits ; l’établissement d’un véritable plan de soutien à la relance de l’activité pour tous ces secteurs ; l’adoption de mesures ambitieuses et urgentes sur le statut social et fiscal des artistes-auteurs·trices, conformément aux préconisations du rapport Racine ; la réalisation d’une réelle égalité femmes- hommes dans les salaires et l’accès aux postes à responsabilités, de décision et de direction. 

 

Article publié dans le Cap Finistère n°1351 du 16 avril 2021




Partager Publier sur twitter