Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
samedi 22 janvier
Nous sommes prêts !

L’édition 2021 du campus de Blois restera pour les socialistes comme le premier acte de leurs campagnes présidentielle et législatives de
2022. En effet, les
200 intervenants qui ont animé les 85 ateliers de ce week-end ont décliné un des aspects du projet intitulé
« Il est temps de vivre mieux », rendu public à cette occasion.
Ce document est le fruit de 18 mois de travail. « Nous avions prévu de tenir des conventions mais les contraintes sanitaires nous ont obligé à utiliser d’autres outils, comme les Lives du projet ou le site participatif rdv2022 », a rappelé Olivier Faure dans son discours de clôture. Pour autant, grâce aux contributions des trois groupes parlementaires, des élus locaux, des secrétaires nationaux qui ont procédé à des dizaines d’auditions d’experts et des sections ou fédérations, les socialistes ont un projet.
Ce texte actualise celui qui avait été adopté il y a dix ans car les révolutions, économiques, sociales, environnementales, sanitaires... qui ébranlent notre pays et le monde, exigent de nouvelles réponses. « Très clairement, la crise sanitaire a montré, de manière incontestable, les limites du modèle libéral. Chacun a pu constater qu’il était un colosse aux pieds d’argile, en particulier, à cause des injustices qu’il génère », a insisté Boris Vallaud.
Ce projet s’articule autour de sept chapitres : le travail et l’emploi, la santé, la justice environnementale, la République fraternelle, la démocratie, la sécurité et l’Europe et l’International. La justice sociale et environnementale constitue son fil conducteur de ce projet
Il est temps de vivre mieux
qui vise à relever les défis auxquels nous sommes confrontés en y apportant des réponses basées sur la recherche de justice, de régulations et de nouveaux droits et de nouvelles protections pour celles et ceux qui en ont le plus besoin.
Reste bien sûr la question de la désignation du ou de la candidat.e qui pourra incarner ce projet. Pour mettre fin à toute polémique le Premier secrétaire national a réaffirmé sa préférence pour Anne Hidalgo. « Qu’aurait-on dit si neuf mois avant la Présidentielle je n’avais pas indiqué vers qui va ma préférence ? », a-t-il fait remarquer, alors que 33 dimanches seulement nous séparent du premier tour.
Compte tenu des résultats des dernières élections locales, le PS est redevenu la force centrale de la Gauche. Reste maintenant à rassembler les autres forces de Gauche. Car, si les socialistes peuvent être optimistes en cette rentrée, ils ont bien conscience que la division de la Gauche peut se révéler mortifère dans un contexte électoral où la qualification, ou l’élimination pour le second tour de la Présidentielle peut se jouer à quelques voix près.
Le texte présenté à Blois sera amendé et enrichi à l’occasion du congrès de Villeurbanne et soumis au vote des militants.




Partager Publier sur twitter