Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
mercredi 26 janvier
La région au service de l’emploi

La Bretagne est une région moins touchée par le chômage que d’autres. Cependant, ici comme ailleurs, plusieurs métiers sont en tension. « La région a mis en place des commissions territoriales pour accompagner les demandeurs d’emploi dans des formations » a expliqué la vice-présidente de la région Forough Dadkhah, mercredi 10 novembre, à Quimper, à l’occasion d’une conférence de presse destinée à présenter les dispositifs et accompagnements mis en œuvre par la collectivité afin de soutenir l’emploi localement.
« Nous consacrons chaque année 272 millions d’euros pour la formation » a expliqué la vice-présidente. « Nous proposons des formations qualifiantes. 83% des demandeurs d’emplois retrouvent un emploi. Mais nous accompagnons aussi des demandeurs d’emploi de longue durée afin qu’ils puissent, suivre des formations qualifiantes. »
La région travaille conjointement avec les entreprises a travers le programme Qualif emploi « Nous intervenons sur les métiers en tension. En Cornouaille, nous avons par exemple formé 24 ambulanciers qui, au terme de leur formation, trouveront un emploi. Tout comme 12 assistants familiaux qui seront embauchés en CDI. » Au total, 800 personnes ont été formées, en Cornouille grâce à ce programme.
« Nous pouvons, en fonction de la demande, mettre en place des formations sur mesure, en fonction des besoins » explique Forough Dadkhah. « Nous avons par exemple été sollicité par Armor Lux qui pressentait un fort besoin dans le domaine assez spécifique du tricotage. Compte tenu de la démographie, on pouvait craindre une disparition de cette compétence. Nous avons rapidement proposé cette formation sur mesure. »
Pour répondre au mieux aux besoins des bassins d’emploi, la région s’est dotée d’un réseau de commissions territoriales (Brest, Morlaix, Quimper et Centre ouest Bretagne). « Nous cherchons à mettre tous les acteurs (entreprises, partenaires sociaux, collectivités) autour de la même table afin de trouver les solutions, en matière de formation, bien sûr, mais aussi de mobilité » insiste Forough Dadkhah. « Et nous accompagnons les entreprises pour inventer de nouvelles procédures de recrutements »




Partager Publier sur twitter