Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
mardi 25 janvier
La collectivité des solidarités

« Il ne faut pas se tromper d’élection », prévient Marc Labbey qui a lancé la campagne pour les élections départementales des 20 et 27 juin prochains, le 28 avril, en compagnie de Nathalie Sarrabezolles. 

Pour la présidente sortante, Marc Labbey possède, à la fois, l’expérience, mais aussi la détermination pour devenir président du Conseil 

départemental. Pour sa part, des raisons essentiellement personnelles, l’ont conduite à ne plus être présidente. « C’est un engagement à 100 %, 7 jours sur 7, avec des questions particulièrement éprouvantes à traiter », a-t-elle rappelé. « Mais, je reste candidate dans le canton de Guipavas pour faire gagner la majorité. » 

La campagne s’engage dans un contexte particulier compte tenu de la crise sanitaire. Mais peut-être faut-il parler des 27 campagnes, menées par 54 candidat.e.s. 

« Notre objectif est clairement de conserver le Conseil départemental à se manifeste aussi par les excellentes relations qui ont pu se nouer entre le Conseil départemental et ses partenaires, institutionnels ou associatifs. La campagne qui s’engage devra donc valoriser ces éléments, mais aussi permettre d’engager le débat autour d’un projet qui sera prochainement dévoilé. 

« Il ne faut pas se tromper d’élection », prévient Marc Labbey. « Le Conseil départemental est, essentiellement, la collectivité des solidarités. Elles représentent 75 % du budget. C’est donc autour de ces questions que doit s’engager le débat. Que fait-on pour mieux accompagner les personnes en situation de handicap ? Comment favoriser l’insertion des personnes privées d’emploi ? Quelles réponses apportons-nous à la question du vieillissement de la population ? Comment faisons-nous pour éviter les situations de maltraitance des enfants ? » 

Certains ont engagé leur campagne en n’évoquant que leur canton, comme s’il n’appartenait pas à un ensemble plus vaste. Or, et la Gauche est particulièrement fière d’avoir opéré cette évolution, les conseillers départementaux représentent l’ensemble du Finistère et portent une vision départementale. Durant les quelques semaines de campagne, c’est cette vision du Finistère que les candidat.e.s de la majorité départemental auront à cœur de défendre. 

 

 




Partager Publier sur twitter