Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > éditos
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 16 janvier
De gaieté de cœur
Annaïg Le Meur, députée de Quimper, a voté pour la dérogation permettant l’utilisation des néonicotinoïdes, mais, « pas de gaieté de coeur », a-t-elle tenu à préciser, quelques jours après le vote.
La belle affaire ! Qu’elle vote avec enthousiasme, avec détermination ou contrainte et forcée n’a aucune importance : Annaïg Le Meur, comme ses collègues Graziella Melchior, Liliana Tanguy ou Didier Le Gac, a voté pour la réintroduction des néonicotinoïdes.
La députée de Quimper pousse la logique du « en même temps » à son paroxysme en votant une mesure commandée par le lobby du sucre tout en expliquant qu’elle l’a fait à son corps défendant. Mais dans les faits, de gaieté de coeur ou pas, les néonicotinoïdes vont pouvoir être utilisés dans les champs de betteraves grâce au vote de madame Le Meur.
Et ce n’est sûrement pas de gaieté de coeur, non plus, que les apiculteurs constateront la disparition de leurs abeilles.
PS29

Article publié dans le Cap Finistère n°1328 du 16 octobre 2020




Partager Publier sur twitter