Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 28 janvier
Construire un Finistère encore plus solidaire

Le 22 octobre, les Socialistes du Finistère ont, sans ambiguïté, désigné Marc Labbey comme chef de file pour les élections départementales. 

Avant le vote, c’est en visioconférence que le conseiller départemental du canton de Brest 3 (St Pierre- Plouzané), a présenté sa candidature et a répondu aux questions des adhérents. 

Marc Labbey peut se prévaloir d’une solide expérience : élu à Brest, il fut vice- président de la communauté urbaine, puis conseiller régional, d’abord dans l’opposition et, de 2004 à 2011, dans la majorité. Depuis 2011, il est conseiller départemental, vice-président du CD29 et il préside la Commission des solidarités, de l’enfance et de la famille. 

« Si je suis là ce soir devant vous c’est parce que Nathalie Sarrabezolles a décidé de ne pas se représenter à la présidence du Conseil départemental. Je m’inscris dans une démarche collective », a-t-il précisé alors que le groupe majoritaire lui a accordé sa confiance. 

« Nous traversons une période extraordinaire marquée par une crise sanitaire économique et sociale qui va s’inscrire dans la durée », a lucidement, prévenu le candidat. Et cette crise donne encore plus de relief aux politiques départementales. En effet, la collectivité des solidarités conduit le plus de missions directes en soutien aux plus vulnérables d’entre nous : les personnes âgées, les personnes isolées, en situation de précarité, les enfants en danger ou maltraités, les personnes en situation de handicap...

« Il va nous falloir, dans cette période difficile, adapter le service public départemental pour répondre aux nouveaux défis », a annoncé Marc Labbey. « Nous devrons construire un Finistère encore plus solidaire et seule une équipe de gauche à majorité socialiste est en capacité de le faire. » 

Mais la crise est également écologique et climatique. Le Conseil départemental a adopté, en décembre dernier, une délibération pour un rapport 

d’engagements afin de traiter les questions de foncier, d’eau, de biodiversité, de déchets, d’empreinte carbone qui va être mis en œuvre. 

« En fait », a résumé Marc Labbey, « ce projet est celui que nous portons depuis 1998. Au fil du temps, les politiques départementales se sont infléchies et adaptées pour répondre aux nouveaux défis. Mais elles ont toujours conservé le même fil conducteur : la solidarité entre les personnes et entre les territoires. Je suis candidat pour poursuivre ces politiques ». 

 

Article publié dans le Cap Finistère n°1346 du 12 mars 2021

 




Partager Publier sur twitter