Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > éditos
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 28 janvier
Barrage

L’Élysée aurait tort de croire qu’il suffira au président sortant d’être qualifié pour le second tour avec la représentante de l’Extrême-droite pour l’emporter de facto. Comme l’a montré Libé, une grande partie de l’électorat de Gauche ne votera plus Macron. 

La martingale du barrage à l’Extrême-droite était séduisante pour ce pouvoir. Mais il en a usé et abusé au point de s’aliéner une grande partie de l’électorat de Gauche. On ne peut pas, à la fois, se présenter comme des adversaires de l’Extrême-droite et, en débat, accuser Marine Le Pen d’être trop molle. 

Les barons de la Macronie peuvent bien pousser des cris d’orfraie et appeler à faire barrage, mais où sont les militants d’En Marche quand Marine Le Pen tente de se donner une image respectable, comme il y a un an à Brest ? Car c’est aussi en s’opposant à la banalisation du Rassemblement national qu’on lutte contre l’Extrême-droite. 

PS29 

 

Article publié dans le Cap Finistère n° 1345 du 5 mars 2021




Partager Publier sur twitter