Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
lundi 16 décembre
Un groupe utile
S’opposer quand c’est nécessaire, soutenir s’il le faut, mais toujours proposer. Voilà le triptyque du groupe socialiste au Sénat qui vient de publier son bilan de la session 2017/2018. L e groupe se range résolument dans l’opposition. C’est d’autant plus nécessaire que les sénateurs, porte-paroles des collectivités locales, ont de multiples sujets de désaccord avec le gouvernement. À commencer par la réduction drastique du nombre de contrats aidés. Lors de la discussion du budget, les élu.es socialistes se sont battus, pied à pied, pour dénoncer les choix du gouvernement. En effet, comment comprendre qu’il lance, à la fois, le pays dans la compétition libérale mondialisée et qu’en même temps, il supprime l’impôt sur la fortune ? Le texte Agriculture et Alimentation devait marquer une rupture dans les relations entre les agriculteurs et la grande distribution. Mais au final, le texte présenté n’est absolument pas à la hauteur des enjeux et ne permettra pas d’augmenter le pouvoir d’achat des agriculteurs. Cependant, les sénateurs socialistes savent aussi soutenir les propositions du gouvernement lorsqu’elles vont dans le bon sens. Les rodéos motorisés doivent être combattus et le gouvernement a pu compter sur le soutien des élu.es socialistes pour prendre les dispositions légales afin de lutter contre ce phénomène. La loi de programmation militaire qui s’inscrivait dans la continuité du quinquennat précédent a aussi été votée. Mais avec des améliorations portées par les élu.es socialistes, en particulier en ce qui concerne les conditions de travail des personnels. Car, et c’est le troisième point du triptyque, le groupe socialiste au Sénat s’attache toujours à être une force de proposition pour améliorer les textes qui lui sont soumis. Lorsque le gouvernement a annoncé une grande réforme constitutionnelle, le groupe a immédiatement dit « Chiche ! ». En effet, pour son 60e anniversaire, la Ve République mérite un vrai lifting. Le groupe socialiste n’a pas attendu que le gouvernement présente son projet de loi pour faire des propositions visant à renforcer le rôle du Parlement et mieux associer les citoyens à la vie démocratique. C’est aussi le groupe socialiste qui a proposé la création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes des produits phytopharmaceutiques. Tous les jours, le groupe socialiste au Sénat démontre son utilité pour faire vivre le débat démocratique.
 

Article publié dans le Cap Finistère n°1242 du 12 octobre 2018




Partager Publier sur twitter