Accueil > Actualités de la fédération > Communiqués
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
lundi 25 janvier
Tout le monde déteste la violence

Aujourd’hui, alors que des centaines de personnes défilaient pacifiquement dans les rues de Brest, à l’appel du collectif contre la loi de sécurité globale, une poignée d’individus, uniquement motivés par l’envie d’en découdre, ont cherché l’affrontement avec les forces de l’ordre et ont utilisé un cocktail Molotov. Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes inadmissibles.

 

Une manifestation c’est avant tout exprimer une opinion dans le calme et le respect. Celles et ceux qui commettent ces actes jouent contre leur propre mobilisation aux yeux du grand public. 

 

Le droit de manifester, en sécurité, doit être garanti. C’est en partie l’objet de la mobilisation contre la loi de sécurité globale. Cela suppose que les forces de l’ordre laissent les manifestants défiler. Mais cela suppose aussi que personne, au sein des cortèges, ne fasse usage de violence.

 

Au moment même ou ces quelques individus s’en prenaient aux forces de l’ordre, la manifestation, avant de se disperser dans le calme, se recueillait devant le monument en hommage à Edouard Mazé, militant syndical tué au cours d’une manifestation le 17 avril 1950. Parce que nous connaissons notre histoire, nous savons où peut mener la violence. Et nous ferons toujours en sorte qu’à Brest, les manifestations se déroulent dans le calme. 

 

Yohann Nédélec
Premier secrétaire fédéral 

Brest le 19 décembre 2020


 

 



Partager Publier sur twitter