Accueil > Archives > Congrès de Toulouse
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 8 décembre
Soutenir la vie militante, renforcer l’unité et la démocratie
Contribution Fédérale Finistère 2012
 
« Soutenir la vie militante, renforcer l’unité et la démocratie »
 
 
Situation des socialistes dans le Finistère :
Après cette longue période de campagne électorale de plus d’une année, les résultats témoignent de l’engagement militant de l’ensemble des adhérents du PS 29 : des primaires réussies, François Hollande gagnant dans la quasi totalité des cantons, le grand chelem aux législatives et la parité respectée.
Une situation qui est le fruit du travail sur le terrain depuis de nombreuses années, tant dans le Finistère qu’au niveau national.
Ceci ne doit pas nous inciter à nous reposer sur des lauriers qui par nature sont fragiles. Il reste à conquérir et/ou à reconquérir des communes, des cantons, à conforter des positions au Conseil Régional, au Sénat, sans oublier l’Assemblée Européenne.
 
Situation du PS 29 au national :
Notre Fédération est reconnue pour l’éthique du comportement de ses dirigeants, de ses élus, de ses militants.
Notre Fédération a été à l’initiative de la réflexion sur le non-cumul des mandats.
Notre Fédération applique et respecte la parité.
Notre Fédération est connue pour sa saine gestion.
C’est sans doute pourquoi et bien entendu grâce à la qualité de ses élus que le Finistère peut aujourd’hui compter une Ministre (Marylise Le Branchu) et deux Présidents de Commissions (Patricia Adam et Jean-Jacques Urvoas).
 
Les sections et les militants :
Notre Fédération comprend 73 sections et près de 2000 militants bien répartis sur le territoire finistérien.
L’hétérogénéité des sections, des militants est une réalité pas toujours facile à gérer, mais ces différences, qui font la richesse de la fédération, sont aussi une chance. Depuis plus d’un an, les militants ont été beaucoup sollicités et ils vont l’être encore à la rentrée avec le Congrès National et le Congrès Fédéral.
Après chaque élection ils sont félicités, remerciés, leurs actions et la qualité de leur engagement sont reconnues, et même l’utilité de leurs petites mains est applaudie.
 
Soutenir la vie militante :
Il faudrait mieux valoriser cette vie militante, car sans elle, quid de la Fédération du PS 29 ?
Sans ce travail, sans toute cette énergie, tous ces moyens, tout ce temps, mis bénévolement au service de la promotion de nos valeurs, celles de la République, quid de la conquête et des victoires électorales ?
Pour cela quelques pistes :
  • mieux accueillir les nouveaux adhérents au niveau fédéral. Pourquoi pas une réunion annuelle des nouveaux militants ?
  • le travail de formation doit être poursuivi et si possible intensifié. C’est en formant les militants que nous ferons apparaître les prochains candidats aux élections.
  • Mais former les militants n’est pas suffisant : nous devons favoriser une éducation populaire pour mieux promouvoir nos valeurs, nos idées mais aussi pour les enrichir par la confrontation, le débat.
  • Développer les réunions avec les élus pour informer les militants. C’est une façon de les valoriser et de les impliquer.
  • Développer et aider à la création de sections intercommunales.
 
 
Renforcer la démocratie pour conforter l’unité :
A chaque niveau dans notre Fédération nous devons privilégier la liberté de penser, le dialogue, la discussion, le débat, la créativité, le respect des autres, sans oublier la convivialité.
La démocratie doit être renforcée, notamment lors du choix des candidats désignés par le vote des militants.
Nous avons là une vraie problématique : comment renforcer le temps du débat, respecter le vote des militants et les choix politiques qui eux aussi participent à la victoire ?
Nous avons tous constaté que parfois, trop souvent peut être, le temps du débat est tellement raccourci que les votes n’ont plus grande signification. Il faut donc faire un effort pour mieux aménager les calendriers. Ceci est aussi valable pour les instances nationales.
Quant aux désignations il faut davantage respecter les votes des militants. Le vote est un acte citoyen qui doit être pris en compte, c’est le prix d’une vie militante engagée.
Voici par exemple une suggestion pour les élections régionales : chaque circonscription désignerait par vote deux femmes et deux hommes ; à charge ensuite pour les instances fédérales de prendre leurs responsabilités politiques en choisissant parmi les candidats désignés pour élaborer la liste à présenter.
 
En conclusion :
C’est en privilégiant ce qui est la base de notre parti et de notre fédération « la vie militante » que nous pourrons ensemble dans une unité construite sur le débat démocratique aider, chacun à notre place, à la réussite de l’action du Président de la République et de son Gouvernement.
 
 
 
Déposée par :
La section de Daoulas
La section de Plougastel Daoulas
 
 
Le 21/08/2012  
 
Jacky Mace, Jean-Claude Marrec, Landerneau