Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 4 décembre
Procurations : il est temps d’y penser
Alors que la période d’inscription sur les listes électorale s’est achevée le 7 février, il est temps pour celles et ceux qui seront absents les 15 et 22 mars de penser à établir une procuration pour participer aux élections municipales, car, comme le dit l’adage : quand c’est fait, c’est plus à faire. L e vote par procuration permet à un électeur absent le jour d’une élection, de se faire représenter par un électeur de son choix. La personne choisie pour voter est désignée librement, mais doit respecter certaines conditions. La démarche s’effectue au commissariat, à la gendarmerie, au Tribunal d’Instance ou auprès des autorités consulaires. La personne qui donne procuration (le mandant) désigne librement la personne qui votera à sa place (le mandataire). Le mandataire doit toutefois répondre à deux conditions : être inscrit dans la même commune que son mandant et ne pas avoir reçu d’autre procuration en France. Il n’est donc pas nécessaire d’être inscrit dans le même bureau de vote. Le vote par procuration, contrairement à l’abstention, est un phénomène électoral encore mal étudié. Pourtant, depuis une dizaine d’années, la loi facilite l’usage de la procuration. Avant 2003, les vacances ne constituaient pas un motif suffisant pour pouvoir établir une procuration. Il fallait justifier de l’impossibilité de se rendre dans son bureau de vote. En 1995, les procurations ne représentaient que 3,6% des suffrages exprimés. Au second tour de la Présidentielle de 2007, ce taux était de 4,6%. En 2012, il atteignait 5,4%. Et pour la dernière Présidentielle de 2017, il était de 7%. La Bretagne se situe parmi les régions où les électeurs ont le plus recours aux procurations avec une moyenne de 4 à 4,5% des inscrits. Pour les électrices et les électeurs qui souhaitent participer au scrutin mais qui ne peuvent se rendre dans les bureaux de vote le jour de l’élection, il est désormais possible de remplir une demande de vote par procuration, depuis son ordinateur personnel, en utilisant le formulaire Cerfa disponible en ligne (https://www.demarches.interieur. gouv.fr/particuliers/vote-procuration). Il convient tout de même, ensuite, de se présenter en personne au Tribunal d’Instance, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie (du lieu de résidence ou de travail). Pour les Municipales, les électeurs peuvent prendre contact avec la Fédération du Finistère du Parti Socialiste qui met en place une adresse mail (procurationsbzh29@ gmail.com) de manière à pouvoir mettre en relation les électeurs qui ne peuvent être dans leur commune les 15 et 22 mars et des électeurs qui pourront porter leur procuration et voter pour la liste de leur choix.

 

Article publié dans le Cap Finistère n°1300 du 21 février 2020
 



Partager Publier sur twitter