Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 26 janvier
Poher : Stéphane Cotty reprend le flambeau
Lorsqu’il a quitté le PS pour En marche, Richard Ferrand était député et, en même temps, secrétaire de section. Autant dire que la tâche n’est pas facile pour son successeur. Mais Stéphane Cotty est prêt à reprendre le flambeau. L e secrétaire de la section cantonale connaît bien ce territoire. « Professionnellement, je suis inséminateur et j’interviens dans tout le centre Finistère », explique-t-il. Mais le secrétaire de section peut aussi se targuer d’avoir parcouru les routes du canton et être allé à la rencontre des électeurs lorsqu’il s’est présenté aux élections départementales de 2015 avec Josiane Léon-Kirsch de Huelgoat. « Le résultat ne fut pas à la hauteur de nos espérances mais cette expérience a été très positive. Elle nous a permis d’engager le dialogue avec les élu.es et les habitants du Poher. Et de constater que le Kreis Breizh rencontrait déjà des difficultés à l’époque. » Et, pour l’adjoint au maire de Plounévezel, la situation ne s’est pas améliorée depuis. « On ne voit pas encore les retombées positives de l’usine de lait Synutra à Carhaix », regrette Stéphane Cotty. Autre grand événement, la commémoration de la lutte pour le sauvetage de la maternité. « Mais il faut tout de même reconnaître que sans l’intervention du CHU de Brest, le maintien de la maternité n’aurait pas été possible », rappelle Stéphane Cotty qui regrette que cette intervention soit quasiment occultée. « Nous avons enregistré quelques démissions d’anciens adhérents qui ont suivi Richard Ferrand lorsqu’il est parti à En marche », reconnaît Stéphane Cotty. Pour autant, la section socialiste de Carhaix reste motivée comme ont pu s’en rendre compte Yohann Nédélec et François-Marie Cailleau, lorsqu’ils ont rencontré les adhérents à la fin du mois de mai. Le travail ne manque pas pour les socialistes du Kreiz Breizh, qu’ils soient, ou non, élus. « Nous sommes présents dans les conseils municipaux et nous le serons aussi sur les listes municipales, mais nous sommes aussi actifs dans le monde associatif », précise Stéphane Cotty. « Notre priorité doit être d’accompagner la transition agricole et de mener, de front, la bataille économique et écologique pour favoriser une agriculture durable. Sinon, le Poher continuera à se vider. » Dans cette mobilisation, les socialistes de Carhaix doivent nouer des liens avec leurs camarades des communes des Côtes-d’Armor qui sont confrontés aux mêmes enjeux.
 



Partager Publier sur twitter