Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
samedi 7 décembre
Merci Armelle !

 

 

La légion d’honneur a été créée par Napoléon en 1802 pour distinguer et honorer les citoyens qui se sont illustrés dans la défense du bien commun, qui ont su faire preuve de civisme. « L’action d’Armelle Huruguen correspond tout à fait à ce cahier des charges », a d’emblée insisté Pierre Maille qui a remis à la vice-présidente du Conseil départemental les insignes de chevalière de la légion d’honneur, le 21 avril.

La remise de cette légion d’honneur était empreinte d’une forte émotion. En effet, il y a un an, quelques jours après avoir appris sa nomination, son époux Bernard est décédé. « Il était si fier de cette distinction », s’est souvenue Armelle Huruguen.

Évidemment, la cérémonie s’est déroulée à la Maison pour tous de Penhars, tant le parcours politique, mais d’abord associatif d’Armelle Huruguen, est lié à ce quartier de Quimper.

Car Armelle Huruguen a d’abord été une militante associative, comme parent d’élève ou avec l’association Ballfont, avant de devenir conseillère municipale de Quimper et conseillère départementale.

À chaque fois, dans tous ses engagements c’est l’action collective qui prime. Et en tant qu’élue, Armelle Huruguen a toujours apporté une attention particulière à la jeunesse et à la culture « car s’occuper des jeunes c’est s’occuper de notre avenir », a-t-elle insisté.

L’action collective, c’est « faire avec ». « Les élus peuvent avoir de bonnes idées mais ça ne suffit pas s’ils ne parviennent pas à les faire partager. L’important c’est d’avancer ensemble. »

Pour Nathalie Sarrabezolles, il était important de valoriser et de mettre en lumière l’engagement d’Armelle Huruguen.
Mais, a insisté la présidente du Conseil départemental, cette cérémonie n’est qu’une étape dans un parcours politique vers un monde plus juste et plus solidaire.

 

Cap Finistère 1227 du 18 mai 2018




Partager Publier sur twitter