Accueil > Actualités de la fédération > Communiqués
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 29 novembre
Le Finistère en haut, à gauche

A Brest, Quimper, Morlaix, au Relecq-Kerhuon, Moëlan-sur-mer, Plougasnou, Mellac, Clohars-Carnoët, notamment, les électrices et les électeurs ont accordé leur confiance aux équipes de gauche. Ils ont confirmé ainsi les résultats du premier tour à Quimperlé, Carantec, Briec, Roscoff, Audierne, Plouigneau, Lanmeur, Lesneven, Plouguerneau, Pont de Buis, Riec sur Bélon, Trégunc, Saint-Thégonnec Loc Eguiner, Saint-Martin des Champs, Pleyber-Christ…

Rarement, dans l’Histoire, autant de maires socialistes avaient été élus dans le Finistère. Il faut remonter à 1995 pour trouver un bloc de gauche aussi puissant dans notre département.

Les socialistes du Finistère peuvent être légitimement fiers de ces résultats qui confortent la stratégie adoptée au dernier congrès et mise en œuvre par Yohann Nédélec et son équipe fédérale : rassembler toutes les forces du bloc social-écologique sans exclusive.

A chaque fois qu’ils sont appelés à voter, les électrices et les électeurs, tout comme les abstentionnistes, adressent un message aux candidats. Celles et ceux qui refusent de l’entendre se condamnent à réitérer les mêmes erreurs.

Que nous avaient-ils dit lors des précédents scrutins ? Qu’ils voulaient que les forces de gauche et écologistes s’unissent pour former un bloc social-écologique. Aux Européennes de l’année dernière, nous nous étions présentés en ordre dispersé et ils nous ont lourdement sanctionnés. Pour ces Municipales, nous avons, le plus souvent possible, réalisé l’union et nous avons gagné. Ces victoires confirment la pertinence de la stratégie d’ouverture.

Que nous ont-ils dit le 15 mars et le 28 juin ? Que le tête à tête mortifère entre les libéraux et les populistes n’est pas une fatalité pour peu que nous appliquions, dans l’union, un projet permettant de répondre aux transitions écologiques, sociales et démocratiques. C’est une lourde responsabilité qui nous est confiée et nous devrons être à la hauteur de l’espoir qu’ils ont placé en nous.

Dès maintenant, dans les communes, des majorités bigarrées, rassemblant toutes les nuances de la sociale-écologie vont s’atteler à mettre en œuvre leurs projets placés sous les signes de la solidarité, du développement durable et de la démocratie.

Cette stratégie gagnante de l’union doit désormais être amplifiée pour les prochains scrutins, départementaux, régionaux et nationaux. En responsabilité, les socialistes y prendront toute leur part car la gauche n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle est unie pour incarner l’espoir.

Yohann Nédélec appelle l’ensemble des Finistériennes et des Finistériens qui souhaitent participer à ce mouvement à nous rejoindre pour confirmer que le Finistère est plus que jamais, en haut, à gauche !

Brest le 29 juin 2020

 
 
 
 
 

 




Partager Publier sur twitter