Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 9 août
L’expérience au service du PS

Lorsqu’elle évoque le PS, Béatrice Coste, élue secrétaire de la section de Moëlan-sur-Mer depuis le Congrès de Saint-Martin-des-Champs, parle d’abord de « famille » plutôt que de parti.

« J’ai adhéré en 1983 », rappelle-t-elle. C’est dire si cette ancienne correspondante de presse à Ouest France connaît bien les militants socialistes. Ceux du Finistère, et en particulier ceux de la 8e circonscription, mais aussi au-delà, au grès des rencontres.

C’est notamment en raison de cette expérience que les adhérents de la section lui ont demandé de se présenter comme secrétaire. « 
J’ai accepté mais en posant quelques conditions », explique-t-elle. « J’ai souhaité qu’on désigne, en outre, une secrétaire adjointe et que le poste de trésorier soit aussi dédoublé de manière à introduire de la collégialité dans le bureau car nous devons absolument jouer collectif. » Béatrice Coste a aussi accepté de s’occuper de la section car elle se retrouve totalement dans la démarche du Premier secrétaire fédéral, Yohann Nédélec, « qui va à la rencontre des sections et fait remonter leurs attentes auprès du National ».

Béatrice Coste a participé à toutes les campagnes électorales. Et la dernière, celle de Michaël Quernez pour les Législatives de
juin 2017, lui a laissé un goût amer. En effet, Michaël Quernez avait toutes les qualités pour gagner. Mais rien ne pouvait freiner le rouleau compresseur En Marche. Avec cette expérience, Béatrice Coste a vu de près à quoi correspond le macronisme. Et l’exercice du pouvoir par la nouvelle majorité l’a conforté dans ses premières impressions : ce sont des libéraux forcenés qui s’attaquent à tous les fondements de la République résume-t-elle.

 

Et maintenant ? La section de Moëlan-sur-Mer conserve un noyau dur d’environ une quinzaine d’adhérents. Et en plus, elle en recrute de nouveaux et de nouvelles. S’il n’est pas question de fusionner avec d’autres sections, les adhérents de Moëlan sont demandeurs d’une plus grande coopération avec les sections voisines. La question des Municipales va rapidement devenir prioritaire dans cette commune passée à droite aux dernières élections. « Nous avons tous considéré cette défaite comme un gâchis, compte tenu du bon bilan que nous défendions », estime Béatrice Coste. « Maintenant, l’heure doit être à l’unité de toute la gauche afin que nous puissions présenter une liste unitaire et regagner cette commune. »

Cap Finistère n°1232 du 22 juin 2018 




Partager Publier sur twitter