Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
mercredi 12 août
Histoire d’eau
Depuis le mois de septembre 2018, une histoire d’eau empoisonne le climat politique dans la région de Quimper. À la suite de l’attribution du traitement de l’eau du Pays Glazik à la SAUR, le président de QBO a adressé un signalement au parquet mettant en cause deux agents du service environnement, soupçonnés de délit de favoritisme. Le vice-président en charge de l’eau et de l’assainissement a été contraint de quitter ses fonctions.
Il faudra attendre le 18 décembre 2019 pour que le parquet classe l’affaire sans suite. Il s’agit d’un désaveu cinglant pour Ludovic Jolivet.
« Mon soutien va aux agents de la collectivité mis en cause de façon brutale, dénigrés auprès de leurs collègues, mis à pied pendant des mois, placardisés après réintégration, et à l’ensemble des agents de la collectivité », a réagit Isabelle Assih.
Même si l’affaire est close, d’un point de vue judiciaire, elle laissera des traces sur le plan politique. Pour la tête de liste Quimper ensemble « il faut tourner cette page douloureuse et retrouver la sérénité pour l’ensemble du personnel et enfin recréer la confiance aujourd’hui perdue au sein de QBO. Sans confiance, sans respect mutuel, sans valorisation de l’expertise du travail, rien n’avance ! »
C’est la raison pour laquelle la candidate vient de prendre des engagements concernant la gestion du personnel. Elle insiste particulièrement sur la nécessaire concertation au sein des comités de direction et des comités paritaires, sur la formation des agents et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. 
Quant à la gouvernance de QBO, ébranlée par les méthodes de Ludovic Jolivet, elle s’engage à garantir la transparence du fonctionnement du bureau et du travail des commissions en amont des délibérations et à désigner un chargé du suivi de chaque compétence communautaire dans les conseils municipaux.
 
Article publié dans le Cap Finistère n°1297 du 31 janvier 2020
 



Partager Publier sur twitter