Accueil > Actualités de la fédération > Communiqués
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
samedi 7 décembre
Handicap : les mensonges de Nicolas Sarkozy
Dans le cadre de la semaine de la mobilité, la fédération du Finistère du Parti Socialiste tient à rappeler le nombre de promesses non tenues du président de la République en matière de handicap.
Le secteur associatif représentatif « a politique » parlant même « d’années noires » concernant la politique du handicap de ce gouvernement. Car, l’absence de volonté politique dans ce domaine confine les personnes en situation de handicap dans une double peine, faisant coïncider handicap et discrimination.
Il s’était engagé à revaloriser l’Allocation Adulte Handicapé. Mais il a mal tenu cette promesse. En effet l’AAH, n’a augmenté que de 5% par an, permettant ainsi aux presque 900 000 bénéficiaires de rester en dessous du seuil de pauvreté sur les 5 ans de son mandat. Les choix des cadeaux fiscaux pour les amis du Fouquet’s ont été privilégiés. Pour le reste, son quinquennat se résumera à une série de mensonges.
Mensonge sur l’accessibilité. Alors que se déplacer est la plus fondamentale des libertés, les dérogations à l’accessibilité sont facilitées.
Mensonge sur la scolarisation des enfants en situation de handicap. Si les écoles doivent accepter tous les enfants, aucun moyen sur le terrain n’est donné à cette intégration.
Mensonge sur l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, qui demeure la première population concernée par une situation de chômage. Seulement 4 % des fonctionnaires sont en situation de handicap, et aucune politique incitative n’est menée envers les entreprises.
Mensonge sur le nombre de places promises pour l’accueil du handicap. Au lieu des 50 000 prévues, moins de 15 000 à ce jour.
Les personnes en situation de handicap sont aujourd’hui laissées au bord du chemin, et en effet, « tout est devenu possible »  : être encore plus discriminé à la fin du mandat qu’en 2007, voilà la seule promesse tenue par le président du non pouvoir d’achat.
 
 



Partager Publier sur twitter