Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > articles
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 4 décembre
Ensemble !
 Le 10 décembre, à l’invitation du PC, la gauche s’est réunie à la Bourse du travail de Saint-Denis pour un meeting commun contre le projet de réforme des retraites qu’Édouard Philippe venait enfin de présenter, quelques heures auparavant. 
Sur la tribune, surplombée par une banderole sur laquelle été inscrit : « Contre la retraite Macron : une autre réforme est possible », se côtoyaient, des représentants du PS, du PC, d’Europe Écologie-Les Verts, de La France insoumise, de Génération.s, de Lutte ouvrière et du NPA. 
« Nous sommes différents, c’est vrai. Nous avons des propositions différentes. Mais nous appartenons à une famille de pensée commune. Nous avons des combats communs. La réforme des retraites en est un ! Car en réalité, de la loi PACTE à aujourd’hui, Macron prépare la retraite par capitalisation ! Une loi BlackRock donc ! », a rappelé Olivier Faure. 
« La réalité, c’est que le président Macron est fort de nos faiblesses et de nos divisions. Si nous nous réunissons, aux côtés des Français, des syndicats, pour défendre un modèle social, alors nous pourrons imposer une réforme juste ! », a précisé le Premier secrétaire du PS. 
« J’ai proposé à cette occasion la création d’un groupe de travail commun aux députés et sénateurs de la gauche et de l’écologie. » 
Tout le monde était à Saint-Denis. C’est assez exceptionnel pour le souligner. 
« Ce soir au moins on a pu parler de ce que nous avons en commun sur quelques idées, sur quelques propositions de financement et on va pouvoir commencer à y travailler ensemble », s’est félicité le Premier secrétaire du PS. 
« C’est important de montrer que nous ne sommes pas seulement contre, que nous pouvons aussi être pour des propositions concrètes où les salariés sont tous gagnants alors qu’avec la réforme Macron, tout le monde est perdant. 
Nous serons au rendez-vous pour tous ceux qui nous regarde, qui ont envie de voir une gauche qui soit à nouveau dans des combats communs. Nous avons des différences mais nous avons surtout des combats communs. On le montre sur ADP, on le montrera sur les retraites. 
Il faut faire vivre l’idée qu’il n’y a pas que Le Pen et Macron dans la vie politique française, il y a aussi la gauche. Dans ce pays il n’y a pas uniquement que les nationalistes et les libéraux. Il y a aussi un bloc qui demande à exister qui est celui de la gauche et de l’écologie. Il est encore virtuel car trop divisé. Mais ce bloc-là vous verrez, à chaque fois qu’il est rassemblé, il est vainqueur parce que c’est le premier en France », a prévenu Olivier Faure.
 
Article publié dans le Cap Finistère n°1293 du 20 décembre 2019 
 



Partager Publier sur twitter