Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
vendredi 14 août
Déambulations citoyennes

Virtuellement ou très concrètement, l’association L’Avenir autrement a décidé d’aller à la rencontre des habitants de Ploudalmézeau et de Portsall et de leur donner la parole. « Nous envisageons notre rôle comme celui d’un groupe citoyen de réflexion et de propositions, bien plus qu’un rôle d’opposition. La municipalité réalise certains projets de qualité, mais nous constatons des manques, notamment dans l’information et la concertation avec les habitants. Nous souhaitons donc proposer des nouvelles idées et de nouvelles façons de faire », résume Logann Vince, le co-président de l’association. Puisque la municipalité n’informe pas les habitants, L’avenir autrement a décidé de le faire. C’est ainsi que, lorsqu’un projet de déploiement de vidéo surveillance a été lancé, c’est L’avenir autrement qui a informé les habitants et qui leur a demandé leur avis. « Ce projet nous paraissait un peu démesuré pour une commune comme la nôtre ». Grâce à une lettre d’information, distribuée dans toutes les boîtes aux lettres, et à un formulaire en ligne sur internet, les habitants de Ploudalmézeau ont pu être informés de ce projet. Les caméras seront finalement installées mais pas en catimini. Forte de ce premier succès, et de la participation des habitants qui pouvaient donner leur avis sur l’installation des caméras via un formulaire sur internet, l’association a décidé de poursuivre sa démarche en organisant des « Déambulations citoyennes ». « Nous donnons rendez-vous aux habitants en leur précisant notre point de départ et notre itinéraire », explique Logann Vince. Toutes celles et tous ceux qui le souhaitent viennent à leur rencontre. Dans une ambiance bon enfant, certains viennent juste apporter leur soutien. D’autres avancent des propositions. « Tenez, ici, on pourrait déposer un composteur », propose l’un, « Là il y a assez de place pour installer un jardin partagé », rajoute l’autre et plus loin, « Il serait temps d’améliorer les jeux pour enfants », suggère un dernier. Bon enfant ne veut pas dire dilettante et c’est armé d’un carnet et d’un stylo que Logann Vince et ses colistiers arpentent les rues de Ploudalmézeau et de Portsall, notant les doléances et les propositions des Ploudalméziens pour s’en faire le relais au conseil municipal. Les deux premières déambulations ayant rencontré un réel succès, l’expérience sera renouvelée à l’avenir.

Cap Finistère n°1231 du 15 juin 2018




Partager Publier sur twitter