Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 20 septembre
Blois : Le rdv de la gauche d’après
Le changement c’est maintenant. Après le campus 19 qui s’était tenu à La Rochelle, c’est à Blois que les socialistes et leurs partenaires se retrouveront pour le campus 20 les 28, 29 et 30 août. « Nous n’avons rien contre La Rochelle mais la direction nationale a souhaité changer », explique Corinne Narassiguin. 
Plusieurs options étaient envisageables mais c’est finalement la Préfecture du Loir-et-Cher qui a été choisie. « Blois cochait toutes les cases », résume Corinne Narassiguin. C’est une ville solidement ancrée à gauche. Marc Gricourt a été réélu, dès le premier tour, à la tête d’une liste d’union de la gauche en rassemblant 55,99 % des voix. 
La ville dispose des équipements et de la capacité hôtelière nécessaires à ce rassemblement. « Avec les rendez-vous de l’Histoire, elle a déjà montré sa capacité à accueillir de grands rassemblements. » À La Rochelle, quasiment toutes les tables rondes et ateliers se tenaient dans l’Espace Encan. « À Blois, le campus sera un peu plus éclaté dans tout le centre-ville », annonce la secrétaire nationale à la Coordination. 
Voilà pour les changements. Mais, les fondamentaux de l’université de rentrée du Parti Socialiste demeurent : un lieu de formation et de débats dans une ambiance conviviale. La Fédération Nationale des Élu.es Socialistes et Républicains organisera son propre campus quelques jours avant. 
« Nous avons principalement deux choses à faire durant ce week-end », estime Isabelle This Saint-Jean. D’abord, avec les militant.es et les élu.es de plus en plus nombreux, travailler sur le projet. « Nous avons présenté un plan de relance pour répondre à la crise mais il faut maintenant que chacun se l’approprie. » 
« Ensuite, dans la perspective de l’union de la gauche qui est, plus que jamais, notre stratégie, nous devons identifier ce que nous avons en commun et ce qui reste encore sujet à débats », Sans présumer les conclusions, pour la secrétaire nationale au projet, chacun doit se rendre compte que les convergences l’emportent sur les divergences sur les réponses à apporter à la crise, sur la nécessité d’engager la transition écologique ou sur la remise à plat de nos institutions qui ne fonctionnent plus. 
Enfin, compte tenu de l’ampleur de la crise et des défis que nous avons à relever, nous devons faire preuve d’imagination. « Je crois en l’intelligence collective et chacun d’entre nous possède une partie de la solution ». 
En parallèle de ces tables rondes, auxquelles seront invités toutes les forces de gauche, mais aussi des responsables associatifs et syndicaux, des ateliers de formation pratique seront proposés aux militants. La direction du PS a veillé à ce qu’un maximum d’adhérents puissent participer à ce rendez-vous. 
Pour connaître le programme, inscription à la newsletter nationale sur https://www.parti-socialiste.fr/&nbsp ;

Article publié dans le Cap Finistère n°1320 du 17 juillet 2020




Partager Publier sur twitter