Accueil > Archives > Présidentielle 2012
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
mercredi 11 décembre
Bernard Poignant représentera François Hollande à Toulouse
 François Hollande a demandé à Bernard Poignant, maire de Quimper et chargé de mission auprès de lui, de le représenter à Toulouse le 31 mars pour la journée de promotion et de défense des langues et cultures régionales.
 
Il a déjà déclaré à trois reprises qu’il était favorable à la ratification des 39 articles (sur les 98) de la Charte de ces langues adoptée par le Conseil de l’Europe en 1992. La signature de la France a été faite le 7 mai 1999 à Bucarest à l’occasion du cinquantième anniversaire de la création du Conseil de l’Europe. Au 14 mars 2012, 33 pays sur 47 avaient signé un certain nombre d’articles de la Charte, 25 avaient procédé à une ratification.
 
La France a assorti sa signature d’une déclaration interprétative sur la notion de « groupe » et de « vie publique ». Dans le premier cas, cela signifie que la France refuse de donner des droits de nature communautaire à des groupes reconnus comme tels. Et cela depuis 1789, car ce serait contraire à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, texte qui fait partie de notre bloc constitutionnel. Dans le second cas, il s’agit de confirmer que la langue française reste la seule langue officielle de la République.
Mais cela n’empêche pas une vraie reconnaissance de toutes ces langues qui font la diversité de la France et appartiennent à notre patrimoine national selon l’article 75 de notre Constitution depuis juillet 2008.
 
Nicolas Sarkozy, dans son discours à Marseille, le 19 février 2012, a eu cette phrase d’exclusion : « Quand on aime la France on ne propose pas de ratifier la Charte des langues régionales ». Traduit autrement : ceux qui manifesteront le 31 mars et demanderont cette ratification n’aiment pas leur pays. C’est insultant, mais c’est une raison supplémentaire pour participer nombreux à tout ce qui sera organisé ce jour-là dans plusieurs villes de France.